3615 mavie Chapitre 1 : la construction

Voilà j’ai prévenu maintenant je vais tout déballer. Vous vous en foutez, c’est normal. Le but n’est pas d’atteindre du lectorat.

Génération 71, enfance heureuse, réussite scolaire, 1ère relation sexuelle à 15a. L’avantage quand on a une vie banale au possible, c’est que ça va vite.

Deux périodes dans ma jeunesse (c’est important pour la suite, vous verrez) :

Le leader

le bon élève toujours premier de la classe, le délégué de classe, le choyé des profs. Celui qui participe aux concours à la con, celui qui n’a pas peur de chanter sur scène, celui qui ne craint rien ni personne. celui qui développe en assembleur Z80 à 13a. Comme tous les leader, il est arrogant, fier et irrespectueux mais comme il est brillant on lui pardonne.

Une première petite amie à 15a, un dépucelage commun sous une tente une nuit d’été. C’était important pour elle. Je l’ai lâchement abandonné en déménageant pour suivre mon père. Quand on est le meilleur, on ne fait pas attention à ces détails là qui blessent profondément l’autre.

La petite histoire veut que je recroise cette fille (Clarisse je ne t’ai pas oublié) 6 ans plus tard dans un escalier de Cité U. On s’est tout de suite reconnu, et j’ai vu à ses larmes ce que j’avais fait. Même si je m’en étais aperçu avant. On a continué à se croiser dans les escaliers sans un mot. (il y a une suite mais c’est pas l’objet de ce billet, peut-être un jour)

Le repli

Déménagement, changement de lycée, changement d’environnement. Changement de caractère.

Scolairement je passe de Très bon à Moyen bon. Un choc, j’ai appris que je devais commencer à travailler. Ma confiance en moi en prend un coup. Plus de leadership. plus d’activité extra-scolaire.

Côté filles, rien, néant au lycée. Même pas les filles du quartier (défavorisé on va dire) qui n’attendaient que ça parce que j’avais sans doute un avenir meilleur que leur frères.

Les valeurs

C’est important pour moi, je me construit à cette période. J’ai toujours été vu comme quelqu’un de confiance et souvent on se confie à moi. L’explication est plus loin.

Même si je n’ai pas de cœur ou paraîs insensible (je me qualifierai plus tard de monstre mais on y reviendra), j’ai un gros défaut : j’ai un bon fond. C’est dur à admettre mais c’est le cas. J’aime l’altruisme et mes aides / conseils sont toujours désintéressés (vous êtes libres de ne pas me croire mais certains twittos en ont eu la preuve).

Ca va paraître con mais je suis sur un modèle de valeur asiatique et surtout japonais. Je mets un point d’honneur à toujours respecter mes engagements. Je prends une promesse, je la tiens. Je prends une action, je la mène à son terme. Je dis quelque chose, je le fais.

Pourquoi j’insiste là-dessus ? Parce que pour ne pas me désavouer je vais devoir faire très attention à ce que je dis. Toute expression de ma part est réfléchie et calculée pour éviter de rompre cet engagement. Je vais cultiver à partir de cet âge, un esprit d’analyse très pointu (qui me servira beaucoup dans ma vie pro). Je deviens rationnel, calculateur, m’appuyant sur des faits. Pour étayer les faits (base de mes analyses), je vais devenir méfiants cherchant à prouver tous les éléments. Je blesserai bon nombre de personne pour vérifier ces faits. Ceci va forger mon caractère pour toute ma vie (et sans doute me mener à ma perte).

Fin de la construction. Prochain épisode : Mener à bien un projet.

Publicités

A propos oOoYusakuoOo

nothing to say
Cet article, publié dans 3615 Mavie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s